Les Roves de la Jacourelle

       Les Roves de la Jacourelle
       Sandrine et François Borel
       Route de Sainte Anne
       13640 La Roque d'Anthéron

       tél : 04 42 50 56 79

fromage fromage chèvres

Brousse du Rove Nos fromages Nos chèvres du Rove

Brousse du Rove

C'est une de nos deux spécialités fromagères. Ce fromage frais bien connu des Marseillais, se déguste en dessert accompagné simplement de sucre. Mais il peut se servir également nappé d'un coulis de fruits, de confiture, ou de miel, également parsemé de grains de pollen...

Ingrédients utilisés : lait de nos chèvres du Rove, vinaigre d’alcool, la recette est simple et le goût de la Brousse du Rove dépend directement des qualités gustatives du lait utilisé.

Nos brousses du Rove sont produite selon les principes de l'agriculture biologique certifiées par FR-BIO-10.

produit bio


brousse du rove

Mais qu’est-ce que la Brousse du Rove ? Petit résumé de la situation…

Une gourmandise, un goût, un souvenir,… mais aussi surtout des chèvres, des territoires et des bergers. La première caractéristique qui confère à la Brousse du Rove ses caractéristiques organoleptiques est la richesse du lait de cette race caprine. En effet, elle produit un lait avec un taux de matière grasse naturellement haut sans sélection particulière (45g/litre). Le lait de Rove est une matière première avec des arômes subtils, une flore variée et abondante. Le goût du lait est également dû à l’élevage extensif de cette chèvre rustique : on parle de sylvopastoralisme. La pâture constitue l’essentiel de l’alimentation des troupeaux, le plus souvent en garrigue, permettant l’entretien de nos collines arides et en proie aux incendies. Sa production laitière limitée en quantité (mais exceptionnelle en qualité) ne permet pas son élevage intensif (non rentable) mais assure une optimisation de territoires pauvres et non exploités.

La chèvre du Rove a pu passer entre les années de productivisme agricole seulement grâce à la passion et à l’obstination des bergers transhumants de la Crau. C’est André Gouiran qui a su garder avec ses fils le dernier élevage sur la commune du Rove alors que dans les années 50 chaque famille y possédait un troupeau. Aujourd’hui cette chèvre reprend sa place de chèvre laitière et commence à voir son effectif augmenter tous les ans, elle est maintenant la plus importante des races menacées (plus de 7000 mères répertoriées).

La Brousse du Rove reflète à la fois cette qualité de matière première et de mode d’élevage. Il est donc primordial de la protéger pour la conserver telle qu’elle est restée dans la mémoire de chacun et ainsi la transmettre avec ses mêmes valeurs aux nouvelles générations. Cette tradition fromagère de notre terroir ne doit surtout pas rester un souvenir du passé mais bien permettre, à travers une AOC, à de nouveaux éleveurs de pouvoir vivre de leur métier tout en entretenant l’espace naturel de notre région et en fournissant aux populations locales un produit goûteux et de qualité. Cette AOC devrait aussi aider les bergers à protéger leur image de pastoraux si souvent galvaudée par des industriels peu scrupuleux…

Un travail de cahier des charges pour une AOC Brousse du Rove s’est mis en place.

Tout a commencé sous l’impulsion de la FRECAP (Fédération Régionale de l’Elevage de Côte d’Azur Provence) et de quelques éleveurs conscients qu’il fallait donner un cadre légal strict à la définition de la Brousse du Rove. Au fil du temps, c’est l’ADCR (Association de Défence des Caprins du Rove) qui poursuit le travail puis aboutit à la création du Groupement de Producteurs de Brousse du Rove. C’est cette dernière association qui met en forme une demande d’IGP (identification géographique protégée) ou AOC (appellation d’origine contrôlée) et la dépose auprès de l’INAO fin 2007. C'est le 2 février 2011 que le dossier est présenté à la commission nationale de l'INAO et qu'une commission d'enquête est nommée.

Printemps 2008

- avis favorable de l’INAO et orientation vers une AOC
- consultation des divers partis par l’INAO afin de définir les critères de l’AOC
- aide à la mise en forme du dossier par l’INAO

Eté 2008

- proposition de Slow Food pour intégrer la brousse du Rove parmi les sentinelles du goût

Septembre 2008

- Participation à la dégustation organisée par Slow Food à Forcalquier

Octobre 2008

- Participation à Terra Madre (Turin). La brousse du Rove est devenue une sentinelle du goût Slow Food.
- Lire le document (pdf)

Automne 2008 / hiver 2009

- Finalisation du cahier des charges AOP et travail des experts de l’INAO (géologues et ethnologues) sur les limites de zone (sud Vaucluse, BDR, Ouest Var ?).

2 février 2011

- Présentation à la commission nationale de l'INAO à Paris. Une commission d'enquête est nommée : en route vers l'AOP...

appellation d'origine protégée


Vente :

- à la ferme du lundi au samedi
  de 9h à 12h (sauf dimanche)

- sur le marché Cours Foch
  à la Roque d'Anthéron
  le jeudi matin

Nous contacter par tél. au :

04 42 50 56 79

ou par mail à l'adresse :

jacourelle@gmail.com